FORMATION EN ADAPTATION DES SENTIERS -
NOS FORMATEURS

F_Tétrault_HR_couleur.jpg

FRANCIS TÉTREAULT

Francis Tétrault occupe le poste de Chargé de programme, vélo de montagne chez Vélo Québec Association depuis 2012.

Adepte des différentes formes de la discipline depuis plus de 20 ans, il mène les dossiers de promotion et le déploiement de programmes associés au développement du vélo de montagne. Il est aussi l'auteur de trois guides techniques: Vélo de montagne - Guide à l'intention des camps de vacances (2014), Guide de classification des sentiers de vélo de montagne (2015) et Guide d’aménagement et d’exploitation de véloparcs (2018).

Avant de se joindre à l’équipe de Vélo Québec, il occupait un poste de Coordonnateur à l’Association pour le développement de sentiers de vélo de montagne au Québec (ADSVMQ) ainsi qu’à la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC).

Monsieur Tétrault est diplômé en techniques d’intervention en loisir, et détient un Baccalauréat en Action culturelle à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). 

 

JEAN LACASSE

Jean Lacasse est intervenant en activité de plein air depuis plus de quarante ans. Il a commencé sa carrière en tant que guide, enseignant et formateur pour des activités telles que le cyclotourisme, le ski de fond, la randonnée pédestre et le canot-camping. Dans sa carrière il a assumé la direction de l’aménagement à Canot-camping La Vérendrye, la coordination de la réserve naturelle de Montagne Vertes et plus récemment la direction de Les Sentiers de l’Estrie.

 

Ses études en écologie, ses expériences en gestions de territoire protégé ainsi que ses collaborations avec différents groupes de conservation l’ont amené à se spécialiser en aménagement de sentier à faible impact environnemental.

 

Aujourd’hui reconnu comme un expert dans son domaine, il a fondé l’école des sentiers de l’organisme Les Sentiers de l’Estrie et élaboré les contenus de cours en aménagement pour le Centre de Formation Professionnel de Terrebonne et celui du 24 Juin de Sherbrooke.  

 

Mandaté par Rando-Québec pour entreprendre une réforme des normes québécoise en aménagement de sentiers pédestres, il joint l’équipe de la fédération en 2020. Il est responsable du volet formation en aménagement de cet organisme et continue de s’impliquer activement pour le développement de cette activité au Québec.

Jean Lacasse.png
 
Frédéric Asselin Photo 2_edited.jpg

FRÉDÉRIC ASSELIN

Frédéric Asselin est directeur général de la coopérative de solidarité Vallée Bras-du-Nord depuis sa création à l’automne 2002. La mission de cette coopérative est de développer et de promouvoir des activités de plein air sur un magnifique territoire à Saint-Raymond dans la région de Portneuf près de Québec. Le développement de cette vallée a nécessité des investissements totaux de plus 15 millions de dollars sur une période de 20 ans. Leader comme destination de vélo de montagne au Québec, la

Vallée Bras-du-Nord est récipiendaire d’une quinzaine de prix. Elle est souvent citée en exemple comme un modèle novateur de tourisme durable régénérateur.

 

Reconnu par ses pairs comme un leader de l’industrie récréotouristique québécoise, Frédéric est lui-même récipiendaire du Prix de la relève touristique, qui lui a été décerné 2011. Invité à siéger sur plusieurs conseils d’administration, dont celui de l’Office du Tourisme de Québec, Rando Québec, etc. il continue de partager sa vision et son expertise dans le développement et la commercialisation du produit touristique québécois dans une optique de positionnement international. Par ailleurs, Frédéric a également œuvré à titre de consultant sur différents mandats au cours des dernières années (Nunavik, Costa Rica, Mont-Saint-Joseph en Gaspésie, coopérative Cris Wiinipaakw Tours, Association des croisières du Saint-Laurent, etc.

 

Frédéric détient entre autres un baccalauréat en plein air et tourisme d’aventure à l'Université du Québec à Chicoutimi, un certificat en philosophie à l’Université Laval et plusieurs autres formations en administration dont un certificat en leadership et habiletés de direction et un second certificat en stratégie à l’Institut de Leadership en Gestion de Montréal, associé à l’Université Concordia et à l’École de Gestion John-Molson.

 

JÉRÔME PELLAND

Passionné de vélo de montagne depuis près de 25 ans, Jérôme Pelland a fondé l'Association pour le développement de sentiers de vélo de montagne au Québec (ADSVMQ) en 2004. Depuis, il a travaillé à titre de consultant dans le monde cycliste avant de fonder sa propre entreprise de construction et de design de sentiers de vélo de montagne, Sentiers Boréals, en 2009.

Il a été impliqué depuis 1999 dans plus de 400 projets de sentiers et de véloparcs à travers le Canada et dans 8 autres pays. Il a accompagné plus de 1500 personnes et organismes dans la compréhension et la construction de sentiers plus durables. Il a également supervisé le design et la construction de près de 900 km de sentiers de vélo de montagne à travers le pays.

Co-auteur du Guide d'aménagement de sentiers de vélo de montagne publié par Vélo Québec, il a également publié plus d'une quarantaine d'articles dans maints magazines et journaux au sujet de son sport de prédilection. Il a également travaillé avec Vélo Québec à la réalisation des guides Guide de classification des sentiers de vélo de montagne (2015) et Véloparcs – guide d’aménagement et d’exploitation (2018) et a participé à la révision des standards émis par IMBA Canada en ce qui a trait aux développements des sentiers de vélo de montagne. Par ailleurs, il a aussi assisté à la mise en place des standards de construction retenus chez Parc Canada en 2017. À ses réalisations, il ajoute en plus une certification de formateur du Professional Trail Builders Association (PTBA) ainsi que de Parcs Canada.

jerome.jpeg
 
Isabelle Marcoux Photo.jpeg

ISABELLE MARCOUX

Géographe, diplômée en administration des affaires et médiatrice accréditée, Isabelle Marcoux possède 15 ans d’expérience en matière de planifications territoriales et de concertation, dont 10 ans dans le milieu de la gestion intégrée des ressources en eau. Elle a conçu et animé de nombreux processus participatifs dans la région des Laurentides depuis 2008, et ce, en lien avec des créneaux variés : protection des milieux naturels, valorisation de la zone agricole, développement économique et territorial, planification des territoires récréatifs et de la mobilité durable, planifications stratégiques d’organisations territoriales, etc.

 

Mettant à l’avant-scène des procédés de gouvernance innovants, Isabelle Marcoux apprécie le travail transdisciplinaire et l’orchestration, dans un contexte de participation citoyenne, d’une équipe de travail. Sa formation en géographie environnementale l’a amenée à étudier les composantes et les mécanismes régissant l’évolution des géosystèmes, alors que ses formations en administration des affaires et en médiation l’ont amenée à s’intéresser aux organisations, à leurs interactions, ainsi qu’à la dimension humaine. Elle travaille au développement de processus participatifs inspirés des pratiques de la médiation civile, en accompagnant des groupes et organisations dans l’exploration de leur vision éthique de l’environnement, en facilitant la conciliation des leurs besoins et en soutenant leur créativité collective dans la recherche de solutions durables.

 

Finalement, elle œuvre également à la concrétisation d’aire protégée et au développement de statuts de protection et de valorisation des territoires afin que ceux-ci puissent jouer des rôles accrus aux plans environnemental, social et économique (p. ex. aires protégées, valorisation culturelle des territoires, zone d’innovation agricole, etc.).

 

André Goulet

André Goulet possède 22 années d’expérience en évaluation arboricole et dans la direction d’une entreprise composée de professionnels transdisciplinaires (urbanisme, architecture de paysage, biologie, géographie, économie, aménagement du territoire) et spécialisée en gestion durable du patrimoine écologique. Ses spécialités sont l’évaluation des risques associés aux arbres, la foresterie urbaine, l’évaluation monétaire des arbres d’ornement et des boisés, l’entomologie et la pathologie des arbres, la conservation, l’hydrologie forestière et l’acceptabilité sociale relative aux territoires.

Au cours de sa pratique, M. Goulet a mené à terme plusieurs dizaine de dossiers d’évaluation d’arbres et de boisés. Il possède également 6 années d’expérience en recherche forestière et en enseignement de la foresterie. Plus récemment et encore aujourd’hui via l’Institut des territoires (www.idt.quebec) dont il est l’un des co-fondateurs, M. Goulet a participé au développement de mesures d’acceptabilité sociale en matière de gestion du territoire.

Bilingue et président du CLD d’Argenteuil jusqu’à sa fermeture en 2015, M. Goulet fut membre de la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire sud de la Commission sur les ressources naturelles et le territoire des Laurentides (2014- 2015). Il fut président fondateur de l’organisme de bassin versant de la rivière du Nord (Abrinord) (2003-2009). Son CV détaillé est présenté en annexe.

 

Formation

Diplômé d’un baccalauréat en aménagement des ressources forestières en 1995 (Université Laval/Université de la Colombie- Britannique), suivi d’une maitrise en sciences forestières en 1998 (Université Agricole de Wageningen (Pays-Bas)/Université Laval).

André Goulet Photo.jpeg