PROJETS SOUTENUS PAR

LE LIVING LAB LAURENTIDES

LES PROJETS SOUTENUS PAR LE LIVING LAB LAURENTIDES

Le Living Lab se propose de soutenir des projets qui seront accompagnés dans leur processus d’innovation, de cocréation et de prototypage de solutions en adaptation aux changements climatiques.

​Nous présentons ici des renseignements sur leur état d’avancement qui seront périodiquement mis à jour dans cette section de notre site Web.

VOUS AVEZ UN PROJET, UNE IDÉE OU UNE PROBLÉMATIQUE LIÉ(E) À L'ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES ?

# 1

PROJET DE DIMINUTION DES GES LIÉ AUX DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES

Notre programme de diminution des GES liés aux déplacements touristiques pourrait impliquer la plantation d’arbres et d’autres mesures de compensation mettant à contribution autant les visiteurs que l’industrie.

 

Le projet de diminution des GES liés aux déplacements touristiques a identifié que plus de 1,2 million d’arbres pourraient être plantés annuellement. Des cibles réalistes de diminution des GES seront fixées pour susciter des partenariats avec des secteurs comme les événements, les parcs, les attractions et l’hébergement touristique.

 

Un plan d’intervention sera déposé en octobre 2019 pour ce projet ambitieux.

# 2

PARC LINÉAIRE LE P’TIT TRAIN DU NORD

L’intervention du Living Lab consistait à accompagner les gestionnaires du parc linéaire dans ses initiatives de recherche afin de trouver des revêtements écologiques répondant à ses besoins d’améliorer l’expérience offerte aux usagers et de s’assurer d’une uniformité sur tout le parcours. Pour le P’tit Train du Nord, le projet de mise à niveau et d’asphaltage a pour objectifs d’améliorer le sentiment de sécurité des usagers et favoriser le transport actif dans la région

 

L’évolution de ce projet à commencer par la recherche de nouveaux revêtements de sol adaptables (verre recyclé, surface alvéolée ou liant végétal) à une piste cyclable qui pourrait atténuer les îlots de chaleurs et offrir une meilleure absorption des eaux de pluie. Le Living Lab va continuer de suivre les innovations et progrès dans ce domaine, afin d’intégrer de tels matériaux parmi des mesures d’adaptation aux changements climatiques. Le Living Lab souhaiterait convaincre une municipalité le long de la portion non asphaltée du parc linéaire le P’tit train du Nord de prévoir une zone test avec un revêtement intégrant du verre recyclée et serait prêt à la soutenir dans la recherche de financement pour installer le revêtement et faire le monitorage requis sur la qualité du roulement auprès des usagers et sur la durabilité du revêtement. 

 

Le projet a aussi permis de réaliser un sondage auprès des usagers du parc linéaire (en cours), afin de connaître leur opinion sur certains enjeux d’adaptation aux CC (canicule, pluie torrentielle) dont celui du type de revêtement qu’ils privilégient.

 

Considérant l’importance du parc linéaire le P’tit train du Nord, le Living Lab continuera de suivre les enjeux d’adaptation aux CC le concernant et pourra travailler avec la Corporation du parc linéaire et, selon les besoins, avec différents experts (ex. Vélo Québec, ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, centres de recherche) pour trouver des solutions viables. 

# 3

ADAPTATION DES SENTIERS

Notre Living Lab a reçu trois projets portant sur les changements climatiques et le design des sentiers de randonnée. Et un 4e parc s’est aussi joint au processus en cours de cheminement.

Ces projets pertinents et conformes à nos objectifs ont été regroupés avec l’accord de leurs promoteurs. Ainsi Station Mont-Tremblant, ville de Mont-Tremblant, le Parc régional de la Montagne du Diable ainsi que le parc régional Val-David / Val-Morin auront à collaborer et à innover ensemble en matière de design et d’aménagement de sentiers. 

Le Living Lab accompagnera ces quatre sites dans l’identification de solutions durables face aux enjeux climatiques. Le projet va permettre d’offrir de la formation et de l’accompagnement à des gestionnaires et des responsables de l’entretien sur l’aménagement de sentiers dans un contexte d'adaptation aux changements climatiques. Cette formation pilote sera ensuite ajustée et pourra être offerte à tous les lieux de randonnée des Laurentides (environ 60) et dans d'autres régions.

Rappelons que les changements climatiques entraînent des épisodes de pluie plus intenses qui abîment les principaux sentiers de randonnée en causant de l’érosion tout particulièrement aux traversées de cours d’eau (ponts et ponceaux sous-dimensionnés). L’érosion menace aussi certaines infrastructures (passerelles, escaliers, etc.) et peut nuire à la sécurité des usagers et à l’environnement.

# 4

MOBILITÉ DURABLE ET PROJET DE NAVETTE ÉLECTRIQUE À SAINT-SAUVEUR

En forte période d’achalandage touristique, notamment l’été, les week-ends et lors d’événements majeurs, le centre-ville de Saint-Sauveur est congestionné par l’afflux de visiteurs en véhicules automobiles. Ce qui engendre des impacts négatifs en termes d’émission de gaz à effet de serre, de qualité de vie pour les résidents ayant à se déplacer au centre-ville. Cette situation diminue aussi la qualité de l’expérience de visiteurs qui doivent prendre plus de temps pour se trouver des espaces de stationnement libres. 

Le projet pilote de mobilité durable, soutenu par le Living Lab, consiste à accompagner la Ville de Saint-Sauveur dans la planification d’un système de navette avec autobus électrique afin d’inciter les visiteurs et résidents à stationner leurs véhicules hors du centre-ville, tout en leur proposant une alternative gratuite, efficace et non polluante pour s’y rendre. Toutefois, la Ville de Saint-Sauveur a décidé de reporter à 2020 la mise en œuvre du projet-pilote, qui permettrait de tester le service sur plusieurs mois (été et hiver).

 

Ce projet est à la fois une initiative de diminution des GES et d’adaptation aux CC, puisqu’il implique aussi des actions en vue de modifier les comportements des visiteurs entre autres par des actions de communication pour les inciter à utiliser la navette qui sera mise en place. Ce projet pourra contribuer sans aucun doute à la qualité de vie des résidents et à la qualité de l’expérience de visite de ce pôle touristique des Laurentides. Les connaissances acquises seront aussi mises à contribution dans d’autres pôles (ex. Mont-Tremblant), afin d’y favoriser la mobilité durable.

 

En complément à ce projet de navette électrique, un événement sur la mobilité durable se tiendra à Saint-Sauveur le 1er novembre 2019 et va réunir une vingtaine d'acteurs: experts, élus, gens d’affaires, citoyens, visiteurs. Cet événement vise à nourrir les réflexions dans une approche d’innovation pour ce pôle touristique fort achalandé des Laurentides et visera à identifier des pistes de solutions concrètes. À l’ordre du jour: retour sur le projet de navette, utilisation optimale des stationnements publics, autres types de véhicules électriques à considérer et communication avec les usagers. 

# 5

ÉVÉNEMENTS DE CO-CRÉATION

La partage de connaissances et d’expériences revêt une grande importance en adaptation des changements climatiques. Nous planifions sur une base régulière des événements dans le but de mieux connaître les réalités, les enjeux et les projets des six secteurs prioritaires qui ont été ciblés lors de la mise en place du Living Lab.

Des rencontres de cocréation ont eu lieu au cours des derniers mois avec représentants des festivals et événements, du secteur du plein air et des parcs, des clubs de motoneige et des pourvoyeurs.

 

Dans les prochaines semaines (octobre 2019) , nous planifions un événement multisectoriel qui nous permettra d’identifier des projets structurants pour l’industrie du tourisme en rejoignant entre autres des intervenants des secteurs de l’hébergement touristique, du golf, du camping, du plein air et de l'aventure.

# 6

ACTIVITÉS DE SENSIBILISATION

Un des objectifs du Living Lab est de favoriser l’adoption de nouveaux comportements et de nouvelles pratiques pour lutter contre les changements climatiques tant de la part des entreprises que des touristes et excursionnistes. Dans ce contexte, diverses activités de communication et de sensibilisation ont été menées et ont permis de rejoindre plus de 700 personnes. Parmi celles-ci mentionnons, les présentations et les conférences sur le Living Lab réalisées lors des événements suivants: 

  • Rencontre annuelle des directeurs de créneaux ACCORD

  • AGA de la SADC Laurentides

  • Forum -Salon Écorismo 

  • AGA de l’Association des pourvoiries des Laurentides

  • Rencontre annuelle des directeurs de créneaux ACCORD

  • Événement spécial avec le CÉGEP Montmorency

  • Événement spécial avec le Cégep de Saint-Jérôme / Colloque multidisciplinaire du Centre collégial Mont-Tremblant

  • Congrès de l'Association canadienne-française pour l’avancement de la science (ACFAS)

  • Forum « On s'adapt'eau climat! » du Comité du bassin versant de la rivière du Lièvre

VOUS AVEZ UN PROJET, UNE IDÉE OU UNE PROBLÉMATIQUE LIÉ(E) À L'ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES ?

Living Lab Laurentides - Adaptation aux changements climatiques en tourisme

CONTACTEZ-NOUS

Suivez-nous sur Facebook !

  • Facebook Living Lab Laurentides

© 2018 Tous droits réservés - Living Lab Laurentides

Créer par GECKO Web design