PROJET DE DIMINUTION DES GES LIÉ AUX DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES

Le projet de diminution des GES lié aux déplacements touristiques a identifié que plus de 1,2 million d’arbres pourraient être plantés annuellement. Des cibles réalistes de diminution des GES seraient à déterminer pour susciter des partenariats avec des secteurs comme les événements, les parcs, les attractions et l’hébergement touristique.

 

Ce projet se limite aux émissions de gaz à effet de serre (GES) issus des déplacements des visiteurs (touristes et excursionnistes) qui se font en majorité en voiture. Bien sûr, il existe d’autres sources d’émissions qui sont liés entres autres aux déplacements de la main-d’œuvre touristique vers le travail, aux activités motorisées pratiquées durant les voyages (motoneige, VTT, bateau à moteur) ainsi qu’aux déchets produits par l’industrie touristique. Il conviendra d'inclure des initiatives spécifiques pour diminuer ou pour compenser les GES générés par ces activités.

À l’automne 2019, un plan d'affaires préliminaire a été déposé pour ce projet ambitieux. Au printemps 2020, nous avions prévu un événement de cocréation afin d'amorcer une réflexion qui aurait regroupé des experts, des intervenants touristiques de la région, des partenaires mais aussi des usagers. Au moment approprié, il conviendra de relancer cette initiative porteuse d'avenir.

 

Vous pouvez consulter le guide La gestion des affaires sous un nouveau climat